Nutzerkonto

Peter Kurzeck: Un hiver de neige

Peter Kurzeck

Un hiver de neige

Übersetzt von Cécile Wajsbrot

Mit einem Nachwort von Cécile Wajsbrot

Broschur, 408 Seiten

Peter Kurzeck travaillait depuis une quinzaine d’années à un cycle qui devait comporter douze volumes et qu’il avait intitulé Le vieux siècle, quand la mort est venue l’interrompre. Ce texte d’abord conçu comme une préface à un petit livre sur un quartier de ­Francfort, le quartier de la gare détruit par la spéculation immobilière des années 60 et 70, s’est épaissi à mesure du temps, cherchant à embrasser l’année 1983/1984 et bien au-delà, suivant les méandres du récit et de la mémoire, remontant à l’enfance, la jeunesse, recouvrant le passé, recouvrant la vie. C’est l’entrée dans un monde unique, cohérent, consistant – un univers.


On le compare souvent à Joyce pour la complexité de ses structures narratives, à Proust pour son fétichisme de la mémoire, ou à Döblin pour ses personnages de petits bourgeois. Mais pourquoi le ­comparer? Le nom de Kurzeck se suffit à lui-même…

Meine Sprache
Deutsch

Aktuell ausgewählte Inhalte
Deutsch, Englisch, Französisch

Peter Kurzeck

Peter Kurzeck

était un écrivain allemand. Il a vécu entre Francfort et Uzès, dans le sud de la France. Lauréat de nombreux prix littéraires (Alfred-Döblin en 1991, Hans-Erich-Nossack en 2000, Georg-Christoph-Lichtenberg en 2008), il a profondément marqué la littérature allemande avec un projet unique en son genre, celui d’une chronique autobiographique et poétique en douze tomes. Il est décédé le 25 novembre 2013.

Zurück